La Boulangerie Louise : première franchise dans l’Oise

Créée dans le département du Nord il y a dix ans, l’enseigne la Boulangerie Louise s’ouvre à la franchise en accueillant le premier franchisé depuis mi-juillet, à Breuil-le-Vert, près de Clermont. Son credo ? Des produits fabriqués et façonnés sur place, en périphérie des villes.

Les deux premiers franchisés Boulangerie Louise, à Breuil-le-Vert.

Il a été l’un des premiers a lancé le concept de boulangerie installée en périphérie de ville, au cœur des zones industrielles ou commerciales, en 2010. Florent Brélivet, co-fondateur de la Boulangerie Louise, se démarque surtout par la qualité de ses produits. « C’est une enseigne de boulangerie artisanale, note-t-il. La fabrication du pain est faite sur place, qui est façonné et cuit tout au long de la journée. C’est le même procédé pour la viennoiserie, la pâtisserie et la tarterie ».

Le produit phare ? « La baguette Louise au levain disponible en trois cuissons », se félicite-t-il. Une trentaine de sortes de pain est sur les étalages et les spécialités régionales sont au rendez-vous, comme la tarte au sucre dans le Nord. Aux fourneaux, boulangers et pâtissiers certifiés… et à l’intérieur, l’ambiance, entre métal et bois, rappelle celle des ateliers artisanaux. « Nos produis sont faits maison, c’est ce qu’apprécient les clients », confie Florent Brélivet. Du snacking salé est aussi proposé, toute la journée, jusque 20 heures.

Franchise

Aujourd’hui, 140 enseignes Boulangerie Louise sont implantées dans la moitié nord de la France – de la Bretagne au Nord – mais c’est la première fois qu’elle s’ouvre à la franchise, à Breuil-le-Vert, un secteur en attente de ce type d’enseigne. À sa tête, deux frères, Mohammed et Abdelkader Djebaili. « J’ai été gérant de plusieurs Macdonald’s mais j’ai voulu me tourner vers un secteur qui avait plus de sens, explique Mohammed Djebaili. C’est la qualité des produits qui m’a attiré. »

À la frontière de Clermont et Breuil-le-Vert, dans la zone d’activités, la Boulangerie Louise ne désemplit pas. « Depuis l’ouverture, c’est comme ça », confie le co-franchisé. Un pari gagnant ? « Je me suis ouvert à la franchise car j’avais des demandes en interne mais surtout de plus en plus en externe, se souvient François Brélivet. Mon ambition n’est pas d’être partout mais d’avancer au fur et à mesure de la demande des territoires et la franchise et un bon moyen d’être présent sur des secteurs où ne nous sommes pas. »

Transparence

Un autre concept de la Boulangerie Louise : la transparence. Des verrières permettent d’apercevoir les boulangers en action. « C’est aussi une de nos particularités. Nous voulons être transparents et prouver la qualité de nos produits. De même, si la tarterie n’a été que l’assemblage, mais toujours avec des produits frais, nous le notifions. C’est un gage de notre investissement », évoque le fondateur.

Dans l’Oise, l’enseigne est déjà présente à Allonne, Compiègne, Chantilly, Méru et à Beauvais en octobre prochain.