Tourisme

Le Jardin des Ifs remarquable à Gerberoy

Gerberoy est connu pour faire partie des villages classés parmi les plus beaux de France. À la frontière de la Normandie, ce village offre un paysage bucolique et botanique entre nature à perte de vue, roses et maisons au style normand. Le Jardin des Ifs et son restaurant sont de nouveau ouverts pour un voyage floral.

Gerberoy et son style particulier. (c)Jardin des Ifs

La cour d’honneur, le jardin, le potager, la roseraie et les fleurs sont en harmonie pour proposer le bonheur à la campagne. Alors qu’un nouveau tourisme est en train de naître, plus connecté à la nature et proche du domicile, Gerberoy est un exemple isarien d’un dépaysement local. Fermé depuis le début du confinement lié au Covid-19, le Jardin des Ifs est désormais rouvert au public. Mais ce n’est pas n’importe quel jardin : il est classé « Jardin remarquable », c’est-à-dire qu’il comporte un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique. À Gerberoy, c’est un jardin remarquable de la Renaissance entourant la demeure historique des gouverneurs du village. Du côté gastronomique, l’aventure des papilles est tout aussi dépaysante. Le restaurant Les Ifs propose une cuisine de bistronomie de campagne – un nouveau concept culinaire, mélangeant l’esprit bistro et la qualité de la belle gastronomie – élaborée par Delphine Higonnet et Gilles Lapalu avec des produits fermiers et maraîchers de proximité et régionaux, agrémentés d’herbes et de fleurs cueillis au potager du jardin.

Delphine Higonnet et Gilles Lapalu élaborent des plats aux saveurs régionales. (c)Jardin des Ifs

L’art topiaire

Le Jardin des Ifs est surtout l’empreinte de l’art topiaire (du latin ars topiaria, « art du paysage »). Ce dernier est reconnaissable et bien connu de tous car il consiste à tailler les arbres et arbustes de jardin dans un but décoratif pour former des haies, des massifs ou des sujets de formes très variées (géométriques, personnages, animaux, etc.).

Dans l’Oise, ce jardin est le dernier exemple conservé en France de l’art des jardins d’ornement de la Renaissance : il abrite une collection d’arbres monumentaux taillés depuis 400 ans selon les règles de l’art topiaire. En déambulant, il est possible d’admirer particulièrement trois arbres classés dont l’if « Igloo » a reçu le prix de l’Arbre de l’année 2018. Les conifères, disposés selon un dessin classique et symétrique, sont la particularité de cette propriété, tenue depuis 50 ans par la famille Higonnet. Reconnu par le patrimoine végétal, ainsi que les experts et historiens des jardins, le Jardin des Ifs est cité en exemple dans de nombreux ouvrages spécialisés et grand public, prisé dans l’antiquité Romaine puis à la Renaissance puis peu à peu disparu au XIXe siècle, laissant place à la mode du style paysager anglais privilégiant les formes libres.

L’art topiaire.(c)Jardin des Ifs

Le terroir mis à l’honneur

Le restaurant Les Ifs propose (à déjeuner uniquement) une cuisine de bistronomie mettant à l’honneur les produits de la région pour un voyage gustatif dépaysant et local. Actuellement, la carte du restaurant met à l’honneur un fromage oublié de Picardie pourtant favori à la table de Louis XIV : le Rollot (portant le nom du village originaire de sa fabrication, dans la Somme). Feuilleté au Rollot à la crème de champignons, ravioles au Rollot et bouillon laboureur, mini-burger au Rollot ou encore bun à la cendre Rollot nature affiné, confit de pétales de roses (des roses de Gerberoy, fleurs emblématiques du village) sont les recettes créatives du restaurant. La journée, c’est le salon de thé qui met en avant toutes les saveurs de la nature.


Le Rollot, un fromage très ancien de Picardie

Le Rollot.(c)Jardin des Ifs

Fromage très ancien produit par les moines originaires de Maroilles, le Rollot connut son heure de gloire lorsque Louis XIV le commande à sa table et institue une charge royale en son honneur : « Le roi des fromages et le fromage des rois ! ». Louis XIV est également lié à Gerberoy car il offrit de faire paver la ville et la Halle en la remerciement de sa loyauté pendant la Fronde. La renommée du Rollot traversa les siècles et il fut maintes fois primé à la fin du XIXe et début XXe siècle, avant que sa fabrication ne se raréfie. Aujourd’hui, il ne reste que très peu de producteurs. Il est fabriqué à partir de lait cru de vache et longtemps produit dans les environs du village de Rollot (Somme). Il faillit disparaître avec la guerre 14-18 qui détruisit presque tout le bourg. Le Rollot a une odeur de terroir assez développé et son goût dégage des arômes fruités et délicatement épicés.


« Jardin remarquable » est un label qui a été créé en 2004 par le ministère de la Culture français avec le concours du Conseil national des parcs et jardins. Au 8 janvier 2019, il existait 433 jardins remarquables en France métropolitaine et aux Antilles.