Solidarité

L’Espace Abbé Pierre : le nouveau visage du pôle solidarité à Beauvais

Le nouveau Pôle solidarité Beauvaisien a été inauguré hier, à proximité du siège Emmaüs de Beauvais. Il accueille, dans des locaux flambants neufs, les deux associations phares de la solidarité : Les Restos du Cœur et le Secours populaire. L’épicerie sociale du CCAS s’y est également installée.

Le nouvel espace Abbé Pierre.

Plus grand, plus accessible, plus moderne… le déménagement du Pôle solidarité Beauvaisien – dont la première pierre a été posée il y a un an – est une bonne nouvelle pour la solidarité du Beauvaisis. Anciennement situé rue de la préfecture à Beauvais, ce pôle répond aux problématiques de stationnement et de livraison longtemps pointées par les bénéficiaires et les bénévoles.

C’est donc une nouvelle page qui se tourne et ces locaux neufs, « un espace remarquable » pour Jean-Pierre Roda, président départemental des Restos du Cœur et Relais du Cœur de l’Oise, donnent une nouvelle identité à la solidarité. « Nous avons souhaité regrouper en un seul et même lieu les acteurs de la solidarité dont les actions sont complémentaires, a déclaré Caroline Cayeux, maire de Beauvais, qui a remercié les bénévoles. Ces locaux sont fonctionnels, aisément accessibles et optimisés pour accueillir les personnes ayant besoin d’être entourées. »

Des jouets, livres et vêtements sont proposés.

1 000 m²

Effectivement, ce nouvel Espace Abbé Pierre est accueillant. Il s’étend sur 1 000 m² – au total le terrain s’étend sur 5 000 m² – et s’ouvre sur une pièce d’accueil spacieuse. La circulation est aisée… en déambulant, on rejoint un espace de distribution, un autre de détente, un espace de stockage et une tisanerie. L’épicerie sociale, quant à elle, ouverte deux jours par semaine, propose une large gamme de produits. « Vos structures sont nécessaires, a rappelé Nadège Lefebvre, présidente du Conseil départemental de l’Oise. Et vont le devenir davantage ces mois à venir car il y a une explosion nette des RSA et qui continue à progresser au vu du contexte actuel. »

Le Pôle solidarité Beauvaisien inauguré en présence des élus locaux.

Au total, le coût de cet équipement s’élève à 1,92 millions d’euros, financé à 20% par le Conseil départemental de l’Oise (384 000 euros), à 40% par le fonds européen Feder – qui transite par la Région (798 000 euros) – et à 40% par la Ville de Beauvais (768 000 euros). « Nous sommes très heureux de ces locaux pour réserver un bel accueil aux bénéficiaires », a noté Bruno Carpentier, président du Secours populaire français, fédération de l’Oise.


La solidarité en chiffres :

  • 220 000 repas par an distribués à Beauvais et dans 18 communes par Les Restos du Cœur.
  • 1 650 familles et 4 916 personnes font appel au Secours populaire dans le Beauvaisis soit 58 880 personnes par an.


Dans l’Oise, le Secours populaire c’est :

  • 16 structures.
  • 482 bénévoles.
  • Un bénévolat sept jours/ sept.